Le cours a pour objectif d’interroger le lien, apparu à l’avant-scène des relations internationales à partir de la fin de la Guerre froide, entre la sécurité et le développement. Paradigme contribuant très largement à structurer les politiques d’intervention occidentales dans les Etats dits « du Sud », en particulier en Afrique, ce lien (parfois qualifié de nexus pour insister sur l’interdépendance du rapport ainsi établi) met en relation quasi forcée les univers pourtant parfois bien distincts de la Diplomatie, de la Défense, du Développement. Le cours visera, dans un premier temps, de comprendre, au regard du contexte international, l’apparition de cette notion, son évolution et ses critiques. Dans un second temps, à partir de cas concrets, le cours visera à saisir et analyser les enjeux contemporains qu’elle soulève dans les contextes de sa mise en œuvre.

Concepts clés : Etats fragiles, construction de l’Etat, consolidation de la paix, appropriation, Réforme des Systèmes de Sécurité, risques, gouvernance, conditionnalité politique, résilience, sécurité humaine, responsabilité de protéger, paix libérale, justice transitionnelle, approche pangouvernementale.