ESPACE ET POLITIQUE

 

 

Le séminaire s’intéresse à l’histoire de la politique par le prisme de la notion d’espace. Nous nous intéresserons à la façon dont l’espace détermine et oriente les formes du pouvoir, et comment le pouvoir politique se spatialise selon les époques et les dispositions métaphysiques. Les notions de territoire et de frontières, par exemple, qui semblent évidentes, sont en fait historiquement contingentes, et nullement nécessaires ; elles reposent en outre sur une conception particulière de l’espace.

De façon générale, si la philosophie et la science politiques ont abondamment réfléchi au temps comme dimension essentielle du politique, l’espace reste négligé, alors qu’il est un instrument de pouvoir incroyablement puissant. L’espace n’est pas un contenant vide : c’est une réalité sociale et politique, et le résultat de luttes sociales, politiques et historiques.

 

Nous considérerons donc diverses figures de la spatialité du pouvoir, depuis la Cité grecque jusqu’à l’Etat-Nation moderne, tout comme nous réfléchirons à la politique de l’espace, telles que manifestée par exemple dans la politique de la ville. Nous nous intéresserons au rôle singulier, et essentiel, de la cartographie, et à celui de l’invention de la perspective linéaire en art. Nous aborderons des thèmes importants de la philosophie politique, tels que le cosmopolitisme, le droit de propriété, les droits des minorités, l’immigration, ou la guerre, par ce prisme spatial, ce qui permettra d’en mieux comprendre les soubassements conceptuels.

 

 

 

Bibliographie indicative :

 

Arash Abizadeh, “Democratic Theory and Border Coercion: No Right to Unilaterally Control Your Own Borders”, Political Theory, Vol. 36, No. 1 (Feb., 2008), pp. 37-65.

Agier, Michel, Le Couloir des exilés. Être étranger dans un monde commun, Paris, Éd. du Croquant, 2011.

E. Balibar, I. Wallerstein, Race, nation, classe, La Découverte, 1997.

Nicholas Blomley, “Law, Property, and the Geography of Violence: The Frontier, the Survey, and the Grid”, Annals of the Association of American Geographers, Vol. 93, No. 1, Mar. 2003, pp. 121-141.

J. Carens, “Aliens and Citizens: The Case for Open Borders”, in The Review of Politics, Vol. 49, No. 2 (Spring, 1987), pp. 251-273.

Michel de Certeau, L’Invention du quotidien, Folio Gallimard, 1990.

Deleuze/Guattari, Mille Plateaux, Ed. de Minuit, 1980.

Descartes, Principes de la philosophie

Descombes, Les Embarras de l’identité, NRF, 2013.

J. B. Harley, “Deconstructing the Map”, Cartographica, vol. 26, No 2, été 1989, pp. 1-20

- , “Rereading the Maps of the Columbian Encounter”, Annals of the Association of American Geographers, Vol. 82, No. 3, Sep. 1992, pp. 522-536.

Eric Hobsbawm, Nations et nationalisme depuis 1780, Folio Histoire, 1990.

Tim Ingold, Une Brève histoire des lignes, Zone Sensible, 2011.

Christian Jacob, L’Empire des cartes, Albin Michel 1992.

Max Jammer, Concepts d’espace : Une histoire des théories de l’espace en physique, Vrin, 2008.

Henri Lefebvre, La Production de l’espace, Anthropos, 1974.

Louis Marin, Le Portrait du Roi, Ed. de Minuit, 1981.

            Politiques de la représentation¸ Kimé, 2005.

Saadat Hasan Manto, “Toba Tek Singh” in Short Stories, Penguin Classics, 1991.

Doreen Massey, For Space, London, Sage, 2005

J. Marejko, Cosmologie et politique, L’Age d’homme, 1989.

K. Marx, Sur la Question juive, La Fabrique, 2006.

Gregory Nobles, “Straight Lines and Stability: Mapping the Political Order of the Anglo-American Frontier”, The Journal of American History, Vol. 80, No. 1, Jun. 1993, pp. 9-35.

D. Nordman, Frontières de France, NRF 1999.

M. Nussbaum, Frontiers of Justice: Disability, Nationality, Species Membership, Belknap Press, 2006.

Marin, Louis, De la Représentation

E. Panofsky, La Perspective comme forme symbolique, Ed. de Minuit, 1976.

J. Romm, The Edges of the Earth in Ancient Thought, Princeton Univ. Press, 1994.

JJ Rousseau, Du Contrat social

-          , Discours sur l’Origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Paris, Gallimard, coll. Folio/Essais, 1989.

Carl Schmitt, Le Nomos de la Terre, PUF, 2012.

Sennett, The Foreigner, Notting Hill Editions, 2011.

Thoreau, Walden, Gallimard, 1922.

JP Vernant, Mythe et pensée chez les Grecs, Ed. de la Découverte, 1989.

Michael Walzer, Sphères de justice, Seuil, 2013.

-          ,“Liberalism and the Art of Separation”, Political Theory, Vol. 12, No. 3, Aug. 1984, pp. 315-330.


Dear 4A students, 

Here you will find ressources for online classes and references to scholarship on NGOs!

The aim of this course is to provide students with the most up to date policy discussion and a theoretically founded overview of the processes and policies underlying economic and monetary integration in the EU. The scope of the analysis will be driven by both an economic and political perspective and concerned with the behavior of the economy as a whole, using macroeconomic concepts to examine contemporary issues such as the financial and economic crisis. By the end of the course students will be able to understand the interactions between theories and evidence supporting the economic and political processes of European Monetary Union.


Depuis plusieurs années, l’histoire, la sociologie des médias, les sciences de l’information et de la communication, la science politique mais aussi les études cinématographiques ou littéraires, les games studies produisent des travaux qui prennent en compte la dimension genrée des phénomènes médiatiques. Ces travaux adoptent  des méthodologies et des points de vue  variés: celui de la production médiatique des stéréotypes, celui de la construction des féminités et des masculinités,  celui de la socialisation, celui de la réception ou de la division du travail dans les entreprises médiatiques etc. Ils explorent aussi des terrains et des supports différents : les journaux, les entreprise des presse, les séries, les films et les jeux vidéos  ect.  

L’objectif de ce cours est de mieux comprendre les logiques de genre à l’œuvre dans les productions médiatiques et dans leur réception en mobilisant les travaux originaux de  recherche. 


This course aims to explore various aspects of contemporary metropolises (gentrification, public space, architecture, environment, culture, public health) and put them in historical context. It is based on an interdisciplinary approach; the documents students will analyze will include academic texts, newspaper articles, paintings and videos. Although many examples and texts will come from the United States, the course will be set in a more global perspective, trying to make sense of what one may call today’s “urban imagination,” and to debate how the Covid-19 pandemic has durably affected it.