La politique pénale, parfois appelée politique criminelle, est souvent considérée comme relevant des sciences politiques. Il appartient en effet aux gouvernants d’en définir les axes et de la mettre en œuvre. Le droit pénal y occupe une place particulière bien que non exclusive. Il importe alors d’en connaître les principes fondamentaux.