Le séminaire a un double objectif. Le premier est d’apporter des connaissances précises sur ce que les études de genre ont fait à la science politique et comment, elles ont permis de (ré)interroger les objets canoniques de notre discipline (professionnalisation politique, métier politique, comportement politique, mouvements sociaux etc…) . Il s’agira bien sûr dans ce cadre d’être attentif à l’articulation du genre avec d’autres « variables » comme la classe (encore majoritairement étudiée dans les travaux sur le personnel politique), mais aussi la race ou la sexualité. 

Le second objectif est de donner des instruments méthodologiques utiles aux étudiant.e.s qui quelque soit leur objet de recherche, sont confronté.e.s à la  dimension « genrée » de leur terrain  d’étude. 

Bien que cette division présente un caractère artificiel, chacune des séances permettra de présenter dans un premier temps, un état de la recherche sur le genre en science politique. Dans un second temps, nous travaillerons sur des questions plus méthodologiques visant à aider les étudiant.e.s dans leurs pratiques concrète de recherche. 

2022 étant une année électorale chargée, nous nous orienterons les choix des travaux sur l’élection présidentielle et bien sûr les élections législatives qui suivront.