Les réseaux sociaux, les médias, les étudiants ont les yeux rivés sur… les entrepreneurs. La figure de l’entrepreneur fut popularisée par le capitalisme industriel du début de XXe siècle qui fit suite au capitalisme familial du XIXe siècle. Joseph Schumpeter, parmi d’autres, lui érigea une statue en science économique et en fit le héros de la destruction créatrice. Il est celui qui prend des risques et permet aux invention de devenir des innovations.

Une autre figure reste beaucoup plus anonyme parce que, souvent, elle s’efface derrière son organisation : l’intrapreneur entreprend à l’intérieur. C’est ainsi que le terme fut formé et qu’il commence à être popularisé depuis une décennie environ. Les grandes organisations, à commencer par les grandes entreprises, doivent innover pour survivre ; trop souvent, leurs dirigeants croient qu’il faut aller chercher « en dehors » (consultants, croissance externe) ces « sources vives » (Rand).

Ce séminaire a pour objectif de de présenter la figure de l’intrapreneur, d’en rencontrer des incarnations, et ainsi d’explorer des milieux où l’esprit d’entreprendre pourrait vous paraître inattendu. Et peut-être de vous donner envie d’explorer de nouvelles voies pour votre projet professionnel.